L'ombre et la Lumière

L’ombre et la lumière

Il y a quelques jours, qui paraissent déjà une éternité, la France a été bouleversée profondément, touchée dans ses valeurs, dans son histoire, dans son cœur.

Besoin de temps pour comprendre, besoin de temps pour digérer, besoin de temps pour panser ses blessures intérieures… Et pourtant, même le temps qui passe n’apporte pas les réponses, la digestion et les soins nécessaires face à une telle barbarie.

 

Alors peut-être que ma réflexion aujourd’hui après ces derniers jours est celle de l’équilibre des forces que l’on peut trouver en soi mais aussi dans la vie à l’extérieur de soi…

Nous avons en nous l’ombre et la lumière, bien au-delà des dogmes, mais plutôt dans un sens philosophique et même spirituel : nous avons le choix de faire pencher d’un côté ou de l’autre cet équilibre en fonction de notre vécu, de notre évolution, de nos apprentissages, de nos envies, de nos besoins et peut-être aussi de nos rencontres, des émotions qui nous traversent et des traces que l’on souhaite laisser sur terre.

Et quand cet équilibre intérieur est rompu, cela peut aussi déclencher à l’extérieur des réactions en chaines dans un sens ou dans un autre. Lorsque l’on est dans ce déséquilibre, c’est un peu comme lorsque l’on est tout au fond de l’eau en plongée sous-marine et que l’on cherche à retrouver la lumière, l’air libre pour respirer un bon coup… On peut être désorienté, on peut se tromper de chemin, on peut confondre les deux faces du miroir et voir à travers l’ombre la lumière, et à travers la lumière l’ombre.

Lorsque la conscience s’éveille intérieurement, on peut choisir de se re-stabiliser et d’écouter sa voix intérieure, afin que cet équilibre subtil se fasse, et nous permette d’avancer en toute simplicité.

Mais lorsque la conscience n’est pas éveillée, que le déséquilibre est là, un autre chemin se met en place avec ses conséquences…

Des attentats, des personnes tuées, 17 personnes. Certaines personnes dont les noms sonnent familièrement en nous, dont on parle beaucoup ces jours-ci… D’autres personnes dont on ne parle pas, et qui pourtant se trouvaient là aussi et ont disparu avec les autres…

On peut être d’accord ou non avec la forme d’humour utilisée par Charlie Hebdo, qui poussait parfois un peu loin les traits, mais que dire par rapport à l’atteinte de la VIE… des VIES, de leurs VIES et des nôtres…

Ce que je trouve extraordinaire quand ce déséquilibre se fait autour de nous, c’est qu’individuellement et collectivement, nous arrivons à trouver les ressources en nous pour nous lever, nous serrer les coudes, nous retrouver et marcher pour la LIBERTE, la TOLERANCE, et pour le RESPECT de la VIE avec un grand V.

Les messages échangés par milliers pendant les jours qui ont suivi, les bougies allumées dans toute la France, les défilés, les sourires échangés entre inconnus dans la rue, une ouverture vers quelque chose de nouveau.

La lumière reprend sa place, prend le dessus d’abord et puis vient s’harmoniser, s’installer face à l’ombre dans une subtile arabesque, comme le signe du yin et du yang.

Puisse cette Lumière continuer à nous éclairer, à nous guider, à l’intérieur de nous et aussi à l’extérieur, puisse cet élan d’énergie, de générosité, de solidarité continuer à briller en France et dans le monde.

Une pensée de PAIX pour ceux qui sont partis prématurément

Que la PAIX et l’AMOUR rayonnent en vous et autour de vous.

 

Anne-Laure

 

Anne-Laure Benattar

Thérapeute Psycho-Corporelle

www.therapie-zen.fr

La pratique de l'hypnose Ericksonienne est l’utilisation d’une forme particulière de communication s'adressant à la fois au conscient et à l'inconscient, entraînant un état modifié de conscience, permettant ainsi des résultats rapides et néanmoins durables. Pour en savoir plus sur mes partenaires en thérapies brèves, ainsi que mes autres partenaires, je vous invite à visiter Partenaires et Remerciements. Dans cette rubrique, je vous informerai des prochains évènements Thérapie-Zen. Reportage photo du dernier évènement : Après-midi portes ouvertes à Leroy Merlin de Lognes.